Les Indes Galantes ou les Automates de Topkapi

Spectacle de danse, théâtre musique et chant, Les Indes Galantes ou les Automates de Topkapi est inspiré par la joueuse de tympanon de Marie-Antoinette et par les inventaires de présents diplomatiques de Topkapi mentionnant des « pendules jouant plusieurs menuets ». L’argument mêle l’obsession du XVIIIesiècle pour les mécanismes à sa fascination pour l’exotisme de l’Orient.

Le spectacle propose une version revue et ré-imaginée de cet opéra-ballet où les transcriptions pour deux clavecins, la danse et le chant suivent l’esthétique et les techniques usitées à l'époque de Rameau. Réunissant symboliquement la Nouvelle et l’Ancienne France, notre équipe est composée de trois Français et trois Québécois : trois danseurs baroques, une chanteuse-danseuse et deux clavecinistes.

Les costumes reprennent les couleurs et les coupes du costume de scène français de la première moitié du XVIIIe siècle, alors que les décors en camaïeu évoquent le raffinement graphique et ornemental d’Ancien Régime.

Argument

« Une nuit, dans une salle abandonnée du Palais de Topkapi, la fille du Grand Turc découvre un étrange cadeau diplomatique envoyé par la France à son père : une mystérieuse boîte à musique grandeur nature dont l'engrenage actionne une version « mécanique » des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau. Cinq automates, vêtus de costumes riches et variés, s'activent après l'enclenchement du mécanisme : deux clavecinistes en habits à la française, un prince persan, un guerrier inca et une devineresse amérindienne. Le jeu mécanique des pas et des doigts s'estompe peu à peu dans l'imagination de la jeune princesse pour devenir des mouvements souples et des arpèges liés ; les masques de porcelaine deviennent tout à coup des visages humains ; et la durée du mécanisme devient celle d’une idylle amoureuse. La jeune sultane, se laissant emporter par sa rêverie, s'enflamme pour l’Inca, ce qui ne sera pas sans causer quelques rivalités... » Mickaël Bouffard, 2015

Prochaines dates

À venir

Crédits

Mise en scène :
Marie-Nathalie LACOURSIÈRE

Chorégraphie :
Marie-Nathalie LACOURSIÈRE et Mickaël BOUFFARD

Argument :
Mickaël BOUFFARD

Transcriptions :
Loris BARRUCAND et Clément GEOFFROY

Scénographie :
Caroline GUILBAULT

Costumes et accessoires :
Brigitte LACOURSIÈRE, Delphine DESNUS et MarcSÉNÉCAL

Éclairage :
Gabriel CROPLEY

Photo :
Natalie Tarnowecky, Irit Printz et Clarissa Padua

INTERPRÈTES :
Loris BARRUCAND, clavecin
Bruno BENNE, danse
Mickaël BOUFFARD, danse
Clément GEOFFROY, clavecin
Marie-Nathalie LACOURSIÈRE, danse et flûte
Dorothéa VENTURA, chant et danse

Extrait video :

642, rue de l’Église, app. 204
Montréal, Québec
H4G 2M8 CANADA
(514) 279-0302