La Veuve Rebel

Spectacle Les Indes Galantes ou Les Automates de Topkapi
Photo Natalie Tarnowecky

Spectacle de musique, chant, danse et théâtre en création. Inspiré par l’histoire des théâtres de foire du XVIIIe siècle, ce spectacle de 60 minutes rassemblera les diverses astuces et formes artistiques mises en œuvre par les forains pour échapper à la censure et aux règlements absurdes imposés par les privilèges et monopoles des grands théâtres : ballets grotesques, marionnettes, acrobaties, parades, écriteaux, commedia dell’arte et pantomimes.

Image 1 - Petit théâtre d’Abbeville

Composé de trois ballets parodiques sur des musiques de Jean-Féry Rebel (LesÉléments, Les Plaisirs champêtres, Ulysse), le spectacle sera ponctué par de courts extraits de comédies foraines mettant en scène Pierrot et Arlequin, mais aussi par la pantomime des Caractères de la danse et des chansons à boire du même compositeur. L’équipe franco-québécoise rassemble huit artistes spécialement sélectionnés pour les talents multiples qui les ont fait connaître à la scène : clavecinistes, danseurs, comédiens ou chanteurs.

mage 2 - Costume

Afin de faire voyager les spectateurs dans l’histoire et de donner un vernis ancien à ce spectacle d’aujourd’hui, le chant, la danse, le jeu, la déclamation et la prononciation suivront les conventions et l’esthétique de l’époque. Une chorégraphie de 1704 écrite pour Ulysse sera même intégrée au spectacle. Il en va de même pour la transcription de la musique orchestrale que Rebel croyait pouvoir être «er en maniere de piece sur le Clavessin ». Les décors s’inspireront de ceux qui furent conçus pour le petit théâtre d’Abbeville au XVIIIe siècle (voir image 1) et les costumes des modèles de Claude Gillot qui travailla à la même époque pour les spectacles forains (voir image 2).

Argument

« Fuyant les créanciers de feu son mari, la sulfureuse veuve Rebel, ancienne danseuse de l’Opéra, voulut se faire oublier de Paris pendant quelques temps. Il ne s’agit pas, hélas, de l’épouse du célèbre Jean-Féry Rebel, mais bien celle d’un charlatan, vague arrière-petit-cousin du célèbre compositeur. Ceci ne l’empêcha pas d’essayer de tirer un profit commercial de cette heureuse ambiguïté. Elle élut donc son Image 1 - Petit théâtre d’Abbeville Image 2 - Costume Spectacle Les Indes Galantes ou Les Automates de Topkapi Photo Natalie Tarnowecky domicile au théâtre miteux de la Foire Saint-Riquier avec sa petite troupe : la Gimbletta, chanteuse napolitaine, Lolotte Cammasse la Cadette, danseuse de corde prise de vertige, il Croquante, arlequin ambulant, les baladins Coupe-Jarret l’Aîné et Croque-en-Jambe le Jeune, ainsi que Carafon et Gobelet, deux clavecinistes vagabonds dont la passion pour leur instrument n’a d’égale que celle qu’ils ont pour le jeu et la bouteille. » Mickaël Bouffard, 2015

Prochaines dates

Du 23 au 26 juin 2016 - Festival Montréal Baroque
Du 5 au 10 juillet 2016 - Festival St-Riquier, St-Riquier (France)
Mai 2017 – Toronto Masque Theatre (Ontario)

Crédits

Mise en scène :
Marie-Nathalie LACOURSIÈRE

Chorégraphie :
Marie-Nathalie LACOURSIÈRE avec la collaboration de Mickaël BOUFFARD

Argument et livret :
Mickaël BOUFFARD

Transcription des pièces de Jean-Féry Rebel :
Loris BARRUCAND et Clément GEOFFROY

Scénographie, costumes et accessoires :
Mickaël BOUFFARD et Mariette NIQUET

Conseillère musicale :
Suzie LEBLANC

INTERPRÈTES :
Loris BARRUCAND, clavecin et comédie
Bruno BENNE, danse et comédie
Stéphanie BROCHARD, danse et comédie
Laurent CRESPON, danse et comédie
Pierre-François DOLLÉ, danse et comédie
Clément GEOFFROY, clavecin et comédie
Marie-Nathalie LACOURSIÈRE, danse et comédie
Dorothéa VENTURA, chant,danse et comédie

Extrait video :

à venir

642, rue de l’Église, app. 204
Montréal, Québec
H4G 2M8 CANADA
(514) 279-0302