Directrices artistiques

Suzie LeBlanc

Suzie LeBlanc

Récemment récipiendaire de l’Ordre du Canada, la soprano Suzie LeBlanc a chanté dans les chœurs de son Acadie natale avant de découvrir sa passion pour la musique baroque. Elle étudie d’abord la danse et le clavecin avant de se perfectionner en chant à Londres, en Angleterre. Devenue une étoile de la scène internationale, cette soprano au grand charisme prouve de façon convaincante la popularité de la musique ancienne tout en explorant aussi la mélodie française, le folklore acadien, la musique contemporaine et et, avec l'Ensemble Mélosphère, l'art de l'improvisation.

Suzie LeBlanc a participé à des enregistrements couronnés par plusieurs prix prestigieux, notamment un Grammy pour le Thésée de Lully avec le Boston Early Music Festival et des prix Opus du disque de l’année – musiques du monde (Tempi con Variazioni) et du disque de l’année – musique contemporaine pour un disque de mélodies de jeunesse d’Olivier Messiaen. En 2014, elle a reçu le prix du meilleur album classique de l’East Coast Music Association (ECMA) pour I Am in Need of Music, qui s’est aussi classé parmi les finalistes du prix Masterworks du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse. Elle a travaillé avec les chefs réputés Yannick Nézet-Seguin, Kent Nagano, Bernard Labadie, Ton Koopman, Andrew Parrott, Paul Goodwin, Stephen Stubbs et Alexander Weimann ainsi qu’avec les metteurs-en-scène Jonathan Miller, Eleonora Fuser et Denis Marleau. En récital, elle se produit avec Yannick nézet-Seguin, Robert Koortgard, Alexander Weimann et Julius Drake. En 2010, elle obtient la prestigieuse bourse de carrière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec (2010) et reçoit quatre doctorats honorifiques des Universités King’s, Mount Allison, Moncton et Mount St-Vincent. Suzie LeBlanc est la fondatrice et directrice artistique du Nouvel Opéra à Montréal et la présidente d’honneur de la Société Elizabeth Bishop en Nouvelle-Écosse.

Marie-Nathalie Lacoursière

Marie-Nathalie Lacoursière

Boursière du Conseil des arts et lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada et de la fondation Royaumont (France), Marie-Nathalie Lacoursière est co-directrice artistique du Nouvel Opéra(Montréal), membre et directrice associée du Toronto Masque Theater. Elle a collaboré depuis plus de vingt années en tant que danseuse, chorégraphe et metteur en scène avec plusieurs ensembles et festivals au Canada, aux États-Unis et en Europe. Elle a été récemment acclamée par la critique pour sa direction artistique du Gala des Prix Opus 2015.

Pour Le Nouvel Opéra, elle a conçu, mis en scène et ou chorégraphié, Mozart à Milano (nomination prix opus 2006), Pygmalion de Rameau, et Visibilia, mais également, dans le cadre des projets Les Jardins chorégraphiques, Zémir et Azor de Grétry (opéra de Montréal-Les violons du Roy), Le Ballet de l’Impatience de Lully (Festival Montréal Baroque) en première mondiale, La Belle Danse et Les Indes Galantes ou les automates de Topkapi, Les Éléments de Rebel, Fairy Queen de Purcell (nomination prix opus 2009), Versailles-Vaudou, Le Vieglie di Sienna de Vecchi et De Versailles au Nouveau-Monde. Invitée par l’Académie Desprez, elle a interprété Arlequin dans l’opéraIlTigrane de Scarlatti à l’Opéra de Nice. Pour le Toronto Masque Theater, elle a chorégraphié et/ou mis en scène tous les opéras de Purcell, Europa une nouvelle création du compositeur James Rolph, Vénus et Adonis de Blow, La Descente d’Orphée aux Enfers de Charpentier et L’histoire du soldat de Stavinsky. À l’opéra, elle signe également de nombreuses mises en scène : Rossini et ses muses, le grand dîner (Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal), Carmen de Bizet (Opéra théâtre de Rimouski), Dido and AEneas de Purcell Arts de la scène et arts multidisciplinaires 1 Projets de création et de production PROJ (2014-12) (Apollo’s Fire de Cleveland), Les Contes d’HoffmannetElisire d’Amore d’Hoffenbach (Jeunesses Musicales du Canada), ainsi que Musique et danse en Nouvelle-France (Les Idées Heureuses, tournée montréalaise et européenne). L’Université de Montréal l’invita à mettre en scène quelques-unes de ces productions :Guilio Cesare de Handel, DerZigeunerbaron etFledermaus de Strauss et L’incoronazione di Poppea de Monteverdi, tandis que l’Université McGill fit appel à elle pour Il ritorno d’Ulisse in Patria de Monteverdi et Les Jeux de l’Amour (Molière-Lully). Marie-Nathalie enseigne le jeu scénique au cégep Vincent d'Indy, au stage vocal baroque de l'Académie du centre d'Arts d'Orford et au Early Music Vancouver.

642, rue de l’Église, app. 204
Montréal, Québec
H4G 2M8 CANADA
(514) 279-0302